Titouan Lamazou

Lieux communs sous les étoiles

Vernissage le mercredi 3 février 2021 de 12h à 18h et le samedi 6 février 2021 de 14h à 18h dans le respect des règles sanitaires - Exposition du 4 février au 2 avril 2021 - Du mardi au samedi de 14h à 18h

Artiste engagé et atypique, Titouan Lamazou dresse un état des lieux romanesque du monde, en peintures et photographies. 

Après un bref passage aux Beaux-Arts, il prend le large à 18 ans. C'est grâce à ses voyages qu'il réalise ses premiers ouvrages dès 1982. Sa rencontre avec Éric Tabarly le conduit à poursuivre un parcours maritime jusqu'à la victoire dans le premier Vendée Globe, en 1990. Tout au long de ses années de navigation, Titouan continue de peindre, de dessiner et de photographier. Ses périples font bientôt l'objet de nombreuses publications (Éditions Gallimard) et d'expositions (Musée des Arts décoratifs, musée de l'Homme, Fondation Cartier, musée du quai Branly, etc.).

Pendant sept ans, de 2001 à 2007, Titouan parcourt les cinq continents à la rencontre de femmes à l'aube du XXIème siècle. Cet hommage à la beauté s'est mué au fil des voyages en un plaidoyer dénonçant les multiples visages de la misogynie en ce monde. L'UNESCO a trouvé l'écho de ses valeurs dans la dimension humaniste et la diversité culturelle qui caractérise cette démarche et à ce titre a nommé Titouan Artiste de l'UNESCO pour la Paix. En 2012, il retrouve Aïcha, amie et muse touareg, dans un camp de réfugiés au Burkina Faso. Il entame un périple de quatre ans aux frontières du Mali avec le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie. Les travaux issus de ce nouveau voyage sont compilés dans l'ouvrage Retour à Tombouctou publié en 2015 chez Gallimard. Titouan poursuit sur ce terrain sa collaboration avec chercheurs en science humaines et scientifiques, une démarche amorcée lors du projet Femmes du Monde. En 2019, en partenariat avec l'IRD et le musée d'Arts Africains, Océaniens, Amérindiens, le Centre de la Vieille Charité à Marseille accueille l'exposition Sahara, mondes connectés, née de la rencontre entre l'artiste-voyageur et l'historien spécialiste des sociétés sahariennes, Charles Grémont.

Après le désert, Titouan revient à l'océan et aux îles du Pacifique qui l'avaient tant marqué lors de ses premières navigations au long cours. Il multiplie les séjours dans les archipels de Polynésie, où il revisite son rêve de Bateau-Atelier. En 2018, le musée du quai Branly lui offre carte blanche pour une exposition préfigurant les escales de ce navire dans les archipels de Polynésie. En 2020, Tahiti devient son nouveau port d’attache. Titouan y installe durablement son atelier pour mieux parcourir les cinq archipels de la Polynésie orientale, en vue d’une exposition au musée de Tahiti et des îles qui s’ouvrira en novembre 2021. Tout en poursuivant son œuvre d'artiste itinérant, Titouan se consacre pleinement à l'accomplissement de son projet de Bateau Atelier.

« Lieux communs sous les étoiles » est la première exposition personnelle de Titouan Lamazou organisée à la Galerie Guillaume.

 

Télécharger le catalogue
  • Nuit étoilée à Tiguidit 2, désert de l'Aïr

    , 2014

    , Huile sur toile

    , 152x108cm

  • Nuit étoilée à Tiguidit 4, désert de l'Aïr

    , 2014

    , Huile sur toile

    , 152x108cm

  • Nuit étoilée à Tiguidit, étude 2, désert de l'Aïr

    , 2014

    , Huile sur toile

    , 76x56cm

  • Saison sèche 2

    , 2013

    , Acrylique sur papier marouflé sur toile

    , 64x49cm

Cliquez sur l’image pour l'agrandir