Evénements

Inauguration des vitraux de Jean-Paul Agosti de l'église St Gildard de Longuesse, Vexin

13 avril 2019

Samedi 13 avril à 16h : inauguration des 16 vitraux réalisés par Jean-Paul Agosti pour l'église Saint-Gildard de Longuesse, dans le Vexin. Mise en valeur nocturne par Yann Kersalé. Après la réalisation de la totalité des vitraux de la chapelle du collège Saint-Joseph de Reims en 2014, c'est une nouvelle commande d'envergure pour Jean-Paul Agosti.

Après six années de restauration et d’embellissement, l’église Saint Gildard de Longuesse avait retrouvé un éclat et son ouverture à l’art et à la culture avait fait prendre conscience à beaucoup de la beauté du lieu. La découverte en 2014 par Rémi Gaultier, résident de Longuesse et président d'une association locale organisant manifestations artistiques et culturelles, que Jean-Paul Agosti avait une riche expérience de création de vitraux fut le déclencheur du projet Vitraux. A l’occasion d’une exposition à la galerie, Jean-Paul Agosti présenta un échantillon d’un vitrail réalisé pour la chapelle du collège Saint-Joseph de Reims. Impressionné par la beauté du rendu aquarellé de cette création sur verre, Rémi Gaultier se mit à rêver au remplacement des froides verrières losangées vertes et blanches de l’église Saint Gildard et s’enquit de la procédure à suivre et de l’évaluation du coût de la réalisation. L'association qu'il préside monta ce lourd projet qui aboutit aujourd'hui à cette splendide réalisation. Les vitraux ont été mis en œuvre au sein de l'atelier Simon Marq de Reims, avec lequel Jean-Paul Agosti avait déjà collaboré pour les vitraux de la chapelle Saint-Joseph de Reims. L'architecte porteur du projet est Pierre Weiler.

 















Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Viviane de Montalembert

La question de l'argent

10 avril 2019

Viviane de Montalembert était l'invitée des Rencontres de la Galerie Guillaume sur la "question de l'argent". Atteinte dans sa jeunesse d'une maladie des cordes vocales, elle découvre à l'âge de 30 ans la lecture des Psaumes, pour l'exercice de sa voix d'abord, mais surtout pour combler sa recherche spirituelle. Cela l'amène à se plonger dans la Bible qui devient son "partenaire de vie". C'est donc en fine connaisseuse des textes bibliques que Viviane de Montalembert a développé hier soir son argumentaire. En opposant "l'argent maître" et "l'argent qui sert la relation". L'argent est en effet le révélateur de la relation que l'homme entretient avec son semblable. Ces aspects sont notamment abordés dans le dernier livre de Viviane de Montalembert, "Des morts et des vivants, la Bible et la question du mal" (Cerf).

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Vernissage Claude Bellegarde

Partition chromatique

27 mars 2019

C'était une belle et joyeuse assistance qui s'est pressée au vernissage de l'exposition de Claude Bellegarde. Tous étaient heureux d'entourer Claude Bellegarde, jeune artiste de 91 ans (!) qui n'en revenait pas lui-même de toutes les couleurs de ses tableaux... Certains mêmes, qui ne connaissaient pas l'artiste, ont pensé que les tableaux avaient été faits hier, tant les couleurs sont vives, tant la matière est éclatante. Mais ils durent se rendre à l'évidence : les toiles ont été peintes il y a presque 60 ans, entre 1960 et 1963, et ont succédé à une période au cours de laquelle Claude Bellegarde ne peignit que des tableaux blancs !... Claude Bellegarde avait beaucoup étonné son monde à l'époque. Et il étonne toujours !

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Décès de Miklos Bokor

18 mars 2019

Nous sommes tristes d'annoncer la mort du peintre d’origine hongroise Miklos Bokor à Paris le 18 mars 2019. Né à Budapest en 1927, Miklos Bokor est déporté à Auschwitz et Buchenwald en 1944 où est assassinée une grande partie de sa famille. Il s’installe définitivement en France en 1960. Très proche des poètes Yves Bonnefoy et André du Bouchet, l’œuvre de Miklos Bokor est peuplée de silhouettes qui surgissent de la mémoire du peintre, depuis les origines de l'humanité à l'histoire la plus contemporaine. Miklos Bokor partageait sa vie entre son atelier parisien de la Ruche et le Lot où il avait racheté l’église de Maraden qu’il avait entièrement restaurée par la réalisation de fresques sur les murs intérieurs. Miklos Bokor a exposé régulièrement à la Galerie Ditesheim à Neuchâtel en Suisse, et à la Galerie Guillaume à Paris. En 2014, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris avait exposé 11 très grands formats de Bokor. La dernière exposition de l’artiste a eu lieu à la Galerie Guillaume en novembre 2018. 



Cliquez sur une image pour l'agrandir

Rencontre avec Nicole et Bernard Prieur

La question de l'argent

13 mars 2019

Bernard Prieur est psychanalyste, thérapeute familial et de couple. Nicole Prieur est philosophe et thérapeute d’enfants, d’adolescents et d’adultes. C’est aussi à travers leur expérience de couple, de parents, de grandsparents que Bernard et Nicole Prieur tentent de comprendre ce qui se vit dans les relations familiales. Ils ont fondé ensemble le Ceccof (Centre d'études cliniques des communications familiales). Bernard et Nicole Prieur ont écrit plusieurs livres sur la question de l’argent dans la famille dont L’argent dans le couple (avec Sophie Guillou, Albin Michel, 2007) et La famille, l’argent, l’amour (Albin Michel, 2016).

Cliquez sur une image pour l'agrandir

François-Xavier de Boissoudy à Toulouse

Hôtel de Marvejol 47, rue Pharaon à Toulouse

Du 12 mars au 17 mars 2019

C’est dans l’hôtel de Marvejol, un splendide hôtel particulier du XVIIème siècle, en plein coeur de Toulouse, à deux pas de la place des Carmes, que la Galerie Guillaume a choisi de « s’expatrier » pour exposer des peintures récentes de François-Xavier de Boissoudy. Une trentaine d’oeuvres seront ainsi présentées pour la première fois aux amateurs toulousains. La plupart sont des lavis d’encre sur papier marouflé sur toile, une technique très particulière mise au point par François-Xavier de Boissoudy, pour révéler la lumière dans son travail. Il y aura des grands, des moyens et des petits formats sur les thèmes chers à l’artiste qu’il a développés au cours de ses expositions parisiennes : Résurrection, Miséricorde, Marie, Paternité. L’exposition de Toulouse est la première qu’organise la Galerie Guillaume dans une grande ville française, en dehors de Paris. Elle fait suite aux quatre expositions personnelles de l’artiste à la galerie rue de Penthièvre à Paris et précède celle qui s’y déroulera à la fin de l’année 2019.

Inauguration en présence de l'artiste : mercredi 13 mars 2019 de 17h à 22h



Cliquez sur une image pour l'agrandir